Le bilan orthodontique
 - Si un traitement orthodontique est envisagé, l'orthodontiste va prescrire des examens complémentaires (radiographies, moulages en plâtre, quelquefois photographies), faire un bilan clinique précis (avec des mesures et des constructions) pour proposer un plan de traitement adapté à la situation particulière du patient.

A ce moment, le patient (et sa famille) seront informés du type d’appareil nécessaire (Plusieurs appareils différents peuvent être nécessaires au cours d’une même phase de traitement), de la durée prévisible du traitement ou de la phase de traitement concernée ; La durée ne peut être qu’approximative car elle dépendra de la coopération du patient, d’une réponse individuelle au traitement qui n’est jamais totalement identique et d’un degré d’incertitude sur la croissance faciale résiduelle ou la persistance d’une parafonction comme la déglutition avec interposition de la langue.

C’est à ce moment que sera recueilli le consentement éclairé après avoir débattu de l’amélioration attendue, des contraintes et des risques éventuels du traitement ou de l’abstention de traitement.

Les malformations les plus fréquentes sont dues à :
  • La déformation des arcades dentaires liés à : la succion du pouce ou d'un autre doigt, l'interposition de la langue pendant la déglutition, la respiration par la bouche qui modifie la posture de la langue
  • Des dents trop grosses pour la taille de la bouche ou inversement,
  • Un décalage entre la croissance des deux mâchoires (squelettique)
  • L’absence d’une ou de plusieurs dents (agénésie)
  • Des dents incluses ou retenues dans la mâchoire



Traitement du kyste
Le granulome ne cessera de ronger votre os que si votre praticien dépose la couronne existante pour pourvoir accéder aux racines infectées. Cette ancienne couronne ne pourra plus être réutilisée.

1) Pour faire disparaître le granulome, il faut retraiter correctement la (les) racine(s) de la dent.
2) Pour accéder aux racines, il faudra déposer la couronne et l'inlay-core qui, dans la plupart des cas, ne pourront plus être réutilisés


3) La pâte qui obstrue l'intérieur des racines, ainsi que les débris infectés qui s'y trouvent, seront entièrement éliminés.
4) Une fois ce nettoyage effectué, le praticien obturera complètement les canaux avec un matériau étanche.


5) Il faudra ensuite attendre quelques mois que le granulome s'estompe et cicatrise pour laisser l'os se reformer (la tache disparaît sur la radio) et permettre de remplacer la prothèse provisoire par une couronne définitive.


En cas d'échec

Il peut arriver que la dent ne guérisse pas, en raisons de difficultés le plus souvent liées à la forme de ses racines. Il reste souvent possible de cureter le granulome ou le kyste grâce à une petite intervention chirurgicale, en passant par la gencive. Un nouvel échec contraindra à extraire la dent et envisager son remplacement par un bridge ou un implant.