Dévitalisation et couronne
Votre praticien vous a prescrit des médicaments et recommandé de dévitaliser la dent en question, puis de la protéger par une couronne. En effet, la dent dévitalisée est fragile et doit être protégée pour éviter une fracture ultérieure.

Dévitalisation de la dent

dévitalisation - La première étape du traitement en urgence a supprimé momentanément les effets de la pulpite, mais sans en traiter les causes. Cette deuxième étape consiste à dévitaliser la dent concernée et à nettoyer la ou les racines de la dent abîmée.


Remplacement du nerf par des matériaux antiseptiques

remplacement du nerf - Cette dent maintenant dévitalisée est devenue fragile ; en effet, le traitement des racines (la dévitalisation) a enlevé une bonne partie de la substance à l'intérieur de la dent, substance qu'il faudra remplacer par une pâte antiseptique.


Consolidation interne

Consolidation interne - La dent sera éventuellement consolidée par un inlay-core, ce travail délicat et long doit être effectué dans d'excellentes conditions techniques, car un traitement incomplet pourrait provoquer une infection qui mettrait en péril l'avenir de votre dent. C'est pourquoi, il est indispensable de prévoir une durée adéquate pour votre rendez-vous et une disponibilité complète de l'équipe et du plateau technique, impossible à assurer dans l'urgence.


Protection externe

Protection externe - La couronne prothétique peut faire face aussi efficacement qu'une dent saine aux pressions de la mastication - en son absence, un réflexe d'évitement vous incitera à mastiquer de l'autre côté, mettant ainsi en péril l'équilibre de votre bouche, déséquilibrant le bon fonctionnement des dents entre elles.


Les dents dévitalisées doivent être couronnées.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Alimentation
Il faut limiter le nombre de prises alimentaires par jour, éviter le grignotage car à chaque prise alimentaire, les dents sont soumises à des attaques acides responsables de déminéralisation des dents et de caries.

Il faut préférer l'eau aux boissons sucrées et jus de fruits. Dès la petite enfance, un contact prolongé avec ces boissons développe des caries et tout particulièrement les "caries du biberons" qui apparaissent dès 2 ans.

Après le brossage, il faut éviter la consommations d'aliments ou de boissons sucrés. Les médicament doivent être pris avant le brossage.